ActualitésSanté

Approvisionnement en médicaments essentiels de qualité : ASRAMES organise une quatrième mini table ronde à Goma

Congo Rassure Share

Approvisionnement en médicaments essentiels de qualité : ASRAMES organise une quatrième mini table ronde à Goma


Par Pachecko Kavundama, CongoRassure Nord Kivu

Goma, le fief du Nord Kivu, accueille depuis lundi 18 octobre au matin, la quatrième mini table ronde inter centrale de distribution régionaux CDR du Bureau de la coordination des achats de Fedecam BCAF.
Le vice gouverneur policier du Nord-Kivu lors de l’ouverture des travaux.

Le vice gouverneur de la province, Romy Ekuka, est l’autorité provinciale qui a procédé à l’ouverture de ces assises organisées par l’association régionale d’approvisionnement en médicaments essentiels (ASRAMES). Et dans sa communication, le numéro deux de l’exécutif du Nord-Kivu s’est dit heureux que cette rencontre mette un accent particulier sur le problème de la qualité des médicaments.

L’objectif tel que défini par les organisateurs est axé autour de la réflexion sur les voies et moyens de contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la population congolaise en renforçant le système national de santé ainsi qu’en assurant un approvisionnement en médicaments essentiels de qualité à un coût abordable, à travers les zones de santé et les organisations non gouvernementales agréées par le gouvernement congolais.

En outre, cette quatrième mini-table ronde est une réunion de routine et un moment de réflexion et d’évaluation sur la manière dont ASRAMES et ses partenaires s’acquittent du mandat qui leur a été confié par l’Etat congolais. Ce mandat consiste à mettre en œuvre la politique pharmaceutique dans son volet approvisionnement, à savoir rendre les médicaments de qualité accessibles et disponibles sur l’ensemble du territoire national à travers la centrale d’achat bcaf.

« Mais pour que cet objectif soit atteint, il y a des défis à relever », a déclaré le président du conseil d’administration de l’ASRAMES , le professeur Wasso Misona. « Notre pays a une dimension continentale, donc pour livrer les médicaments aux quatre coins de la République, nous devons relever les défis de la sécurité, du transport des médicaments, mais nous voulons aussi dire que nous sommes confrontés à la pandémie du Coronavirus et à la résurgence d’Ebola », a-t-il dit.

Selon lui, tout cela renforce l’ASRAMES qui a des donateurs qui apportent des médicaments. « Nous aimerions que nous puissions tous adhérer au système national d’approvisionnement en médicaments essentiels » a-t-il laissé entendre.

Selon le calendrier établi, les travaux dont les participants viennent de 12 provinces de la RDC, iront jusqu’au 21 octobre 2021. Ils devront aboutir, comme l’espèrent les organisateurs, à des recommandations qui seront partagées à la table ronde inter CDR qui se tiendra du 26 au 29 octobre prochain dans la ville de Kisangani, dans la Tshopo.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
1 × 23 =