ActualitésSécurité

Beni : La société civile ne se rétracte pas en dépit des avertissements du maire policier et appelle la population à observer deux jours sans activités à partir de ce lundi

Congo Rassure Share

Beni : La société civile ne se rétracte pas en dépit des avertissements du maire policier et appelle la population à observer deux jours sans activités à partir de ce lundi


Après plusieurs semaines d’insécurité caractérisées par des cambriolages nocturnes, la société civile de Beni confirme son appel à la population locale à observer deux jours sans activités.

Pour Maître Pépin Kavotha, président de cette structure citoyenne, « cette mesure est une manière pour la population d’exprimer sa colère face à la persistance de l’insécurité urbaine, tout en appelant les autorités compétentes à trouver des solutions appropriées à cette nouvelle forme de crise ».

Cependant, les autorités urbaines ne semblent pas apprécier cette prise de position de la société civile. Dans une interview accordée à Top Congo, le maire de Beni a clairement affirmé que «personne n’a le droit de décréter un jour sans activité dans la ville de Beni ». Le commissaire principal Narcisse Muteba Kashale a en outre déclaré qu’ « il n’hésitera pas à traduire devant les tribunaux tous ceux qui sont derrière cette décision ».

Ce bras de fer intervient au moment où la population de Beni se plaint de la persistance des cas de cambriolages nocturnes malgré l’état de siège.

Par ailleurs, environ 54 civils, dont deux femmes, ont été arrêtés vendredi dernier suite à des altercations entre des jeunes en colère et les forces de l’ordre, qui manifestaient contre la recrudescence des vols à main armée dans plusieurs quartiers de la ville.

Par la Rédaction

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 × 15 =