ActualitésSociété

Butembo : Les autorités sécuritaires et judiciaires formées sur les droits des personnes déplacées

Congo Rassure Share

Butembo : Les autorités sécuritaires et judiciaires formées sur les droits des personnes déplacées


Les autorités urbaines et municipales de la ville de Butembo, au Nord-Kivu ainsi que les responsables locaux de l’armée, de la police, de l’Agence Nationale de Renseignements, de la Direction Générale de la Migration, les acteurs de la justice et ceux de la société civile, ont participé à une formation, ce jeudi 9 septembre 2021.

Cette activité a été organisée et mise en œuvre par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) sur les droits des personnes déplacées.

Moustapha Mahamidou, officier de protection au bureau du HCR à Beni, a déclaré qu’il était nécessaire d’impliquer les autorités locales dans la formation, car la prise en charge des personnes déplacées relève de leur responsabilité.

« Nous avons impliqué les autorités parce que la responsabilité principale de la protection et de l’assistance des personnes déplacées incombe aux autorités. Nous espérons que ces personnes pourront populariser ce qu’elles ont appris au cours de cette conférence, notamment les droits des personnes déplacées, que ces droits pourront être promus. Et que nous puissions aussi nous rappeler qu’il y a des actions menées par le HCR et ses partenaires sur le terrain pour subvenir aux besoins de ces déplacés internes », a déclaré Moustapha Mahamidou.

L’autorité urbaine, le commissaire principal Mowa Baeki-Telly Roger qui a activement participé à ces discussions, a exprimé sa satisfaction quant au thème. Il a plaidé pour que ce genre d’activités puisse être multipliées afin de permettre à toute la communauté d’avoir la même perception sur les actions des humanitaires.

»Tout d’abord, je suis ravi. J’ai découvert beaucoup de choses que je ne connaissais pas. Certes, je les avais appris dans plusieurs concepts juridiques, mais cela fait longtemps que les concepts, une fois qu’ils ne sont pas mis en pratique, on les oublie. Mais nous avons été ravivés par les paroles surtout des organisateurs. Ils nous ont rafraîchi la mémoire. J’aurais aimé que ce genre d’atelier soit organisé régulièrement afin d’informer tout le monde », a déclaré le maire intérimaire de Butembo.

Le jeudi 8 septembre 2021, 15 journalistes de Butembo et du territoire de Lubero, ont également été outillés en matière de protection des déplacés internes, du travail des humanitaires en général et du HCR en particulier.

Par Martin Leku, Butembo.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 + 19 =