DécouvertesEntrepreneuriatEntreprises nationalesStarter

ENTREPRENEURIAT :  « Matunda Juice », le rêve d’un fils de Beni devenu réel

Congo Rassure Share

Par Nicole Lufungi

Matunda Juice est une boisson non alcoolique produite à Beni par l’entreprise portant le même nom. Intrigués par la détermination et le courage du fondateur de cette jeune maison de transformation, congorassure a pris le temps d’en apprendre un peu plus.

Congorassure: Bonjour, pouvez-vous vous presenter?

Directeur: Mon nom est MULIHIWATEMBO NGISSE Bienfait, détenteur d’un diplôme de licence en faculté d’économie, département d’agribusiness à L’UCBC. J’ai 25 ans et je suis entrepreneur oeuvrant dans la transformation des fruits tropicaux en jus dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Congorassure: Quelle a été l’inspiration à la base du projet « Matunda juice »?

Directeur: Pour ce projet, j’ai puisé mon inspiration à partir de la grande disponibilité des fruits dans la partie Grand Nord du Nord-Kivu. Nous produisons énormément des fruits sans savoir que faire des excédents. À maintes reprises, j’ai vu des fruits pourrir au marché. Nous avons un sérieux problème de conservation. C’est ainsi qu’est née l’idée de transformer ces fruits en jus pour résoudre tant soit peu le problème de la conservation et assurer une consommation des fruits en long terme. Nous utilisons donc les fruits fraîchement cueillis des champs environnant la ville, et le territoire, nous y ajoutons de l’eau et du sucre naturel.

Congorassure: Quels sont vos attentes et objectifs ? 

Directeur: Mes attentes par rapport au projet matunda juice est de voir s’ameliorer les conditions de vie des producteurs des fruits dans la région de Beni et créer l’emploi à la jeunesse Benicienne grâce aux différents activités de la chaîne de valeurs de la production des fruits et jus.

Congorassure: Quel est votre message à la population de Beni, aux autorités et particulièrement à la jeunesse?

Directeur: Je demande à la population, aux autorités et à la jeunesse de prendre à cœur le développement de notre entité. Que la jeunesse prenne consience qu’elle doit être impérativement prendre part au processus du développement à tous les niveaux et que les autorités soutiennent cette jeunesse par une réglementation séctorielle favorisanr chaque partie prenante. J’insiste également sur la pacification de la région car lorsque nos champs sont envahis, célà ne nous permet pas de bien produire.

Congorassure: Nous vous remercions!

 

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 + 2 =