ActualitésSociété

Etat de siège – Beni : Deux représentants de la jeunesse aux arrêts pour avoir respecté les deux journées ville morte contre l’insécurité

Congo Rassure Share

Etat de siège – Beni : Deux représentants de la jeunesse aux arrêts pour avoir respecté les deux journées ville morte contre l’insécurité


M. Germain matembala et Kavugho Clarisse, respectivement président et deuxième vice-présidente chargée du genre au bureau communal de la jeunesse de Ruwenzori sont en état d’arrestation depuis la matinée du mercredi 15 septembre.

Selon le bourgmestre de la commune de Ruwenzori, les deux jeunes sont accusés de la non-ouverture des portes du bureau des jeunes pendant les deux jours de la ville morte déclarée par la société civile pour décrier l’insécurité urbaine dans la ville.

Sur place, au bureau administratif de la commune de Ruwenzori, les cadres de la société civile, ainsi que des jeunes de toutes tendances sont réunis pour exiger la libération de ces représentants de la jeunesse.

Cette arrestation intervient au lendemain de deux journées sans activités en ville de Beni, décrétées par les acteurs de la société civile dans l’objectif de demander le rétablissement de la sécurité dans la ville.

Le maire de la ville de Beni, le commissaire supérieur Narcisse Muteba, s’était opposé à cette initiative et avait déclaré dans un communiqué de presse qu’il allait arrêter tous les initiateurs de cette mesure ainsi que tous ceux qui avaient obéi aux ordres de la société civile.

Par Nicole Lufungi, Beni

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
6 × 28 =