ActualitésSécurité

Etat de siège en Ituri : Pour le président de l’assemblée provinciale en sursis , « Il y a des choses qui sont faites mais il y a aussi des choses qui restent à faire »

Congo Rassure Share

Etat de siège en Ituri : Pour le président de l’assemblée provinciale en sursis , « Il y a des choses qui sont faites mais il y a aussi des choses qui restent à faire »


Par Marcus Jean Loika, CongoRassure Ituri

Le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny, a reçu lundi dans son bureau une délégation des députés provinciaux de l’Ituri qui sont en sursis depuis l’instauration de l’état de siège.

Selon les sources du gouvernorat, les deux parties ont discuté de l’évolution de l’état de siège, soulignant certaines limites dans sa mise en œuvre sur le terrain et notamment dans les opérations militaires.

“ Nous voyons des choses sur le terrain que les autorités de l’état de siège ne voient pas forcément. C’est pourquoi nous avons demandé cette audience, afin de pouvoir contribuer à la paix qui se construit”, a déclaré à CongoRassure Banga Tchombe Simeon, président de l’assemblée provinciale de l’Ituri.

Cette audience a également été l’occasion pour les élus provinciaux de faire quelques recommandations aux autorités militaires de l’état de siège, comme leur prise en compte bien qu’ils soient en sursis et la mise en place d’un cadre de concertation permanent, afin que la voix de la population soit attendue à un haut niveau pendant cette période.

“Il y a des choses qui sont faites mais il y a aussi des choses qui restent à faire et cela nécessite l’accompagnement de tous et nous les députés provinciaux avons exprimé notre disponibilité à apporter ce que nous pouvons apporter pour que l’état de siège puisse réussir dans sa totalité » , a également déclaré le député Banga Tchombe.

Enfin, la question relative à l’arrestation d’un député provincial, en la personne de Hubert Bero, pour « rébellion » a également été abordée où l’autorité provinciale a promis son soutien si cela est nécessaire.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 − 2 =