ActualitésSécurité

Etat de siège : « L’instauration de la paix doit rester un de nos objectifs sacro-saints » (F. Tshisekedi)

Congo Rassure Share

Etat de siège : « L’instauration de la paix doit rester un de nos objectifs sacro-saints » (F. Tshisekedi)


Par Daudi Amin –CongoRassure

Le président de la République Félix Tshisekedi a de nouveau exprimé son souhait de mettre fin à l’insécurité dans l’Est du pays.

Dans son message à l’occasion du 61e anniversaire de l’indépendance de la RDC, mercredi 30 juin, le chef de l’État congolais a laissé entendre que la mise en œuvre de l’état de siège conduira le pays à un véritable état de droit.

« L’instauration de la paix sur l’ensemble du territoire national et particulièrement dans la partie orientale de notre pays doit rester l’un de nos objectifs sacro-saints. Sa réalisation progressive nous conduira inexorablement vers la construction d’un véritable Etat de droit fondé sur une administration efficace capable de gérer et de défendre nos frontières ainsi que d’exercer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national« , a déclaré Félix-Antoine Tshisekedi.

Le Chef de l’État congolais explique que c’est dans cette perspective qu’il a proclamé, le 3 mai 2021, l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. « Cette mesure est unanimement appréciée par notre peuple, qui y voit une issue à la situation« , a affirmé Félix Tshisekedi.

« La proclamation de l’état de siège, qui se traduit par le remplacement temporaire des autorités civiles par des autorités militaires, permettra non seulement de traquer l’ennemi jusqu’au dernier refuge pour les plus réfractaires, mais aussi d’obtenir la reddition des miliciens actifs dans les groupes armés pour leur réinsertion dans la société à travers le processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion communautaire pour la stabilité des CDDRcs« , a également rappelé le Président Tshisekedi.

La célébration nationale de l’indépendance a été faite à Goma où le Président de la République séjourne depuis près de trois (3) semaines.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure