ActualitésSociété

Goma : Congo Peace Network éduque les jeunes filles sur la santé sexuelle et reproductive

Congo Rassure Share

Goma :  Congo Peace Network éduque les jeunes filles sur la santé sexuelle et reproductive


Par Enoch David, CongoRassure Nord-Kivu

Congo Peace Network, avec l’appui du Front pour les Femmes Congolaises (FFC) a lancé à Goma, le mercredi 13 octobre, son projet d’informer les jeunes filles et garçons âgés de 12 à 22 ans sur la santé et les droits sexuels et reproductifs (SRSR).

Cette session de formation qui a été organisée dans le but de contribuer au changement des mentalités des jeunes filles et garçons de la ville de Goma sur les débats liés à la sexualité responsable, à la santé sexuelle et reproductive s’est axée autour du thème : « La sexualité responsable, la santé sexuelle et reproductive et l’utilisation des méthodes contraceptives et de protection ».

Les filles et les adolescentes âgées de 12 à 22 ans sont caractérisées par un goût pour la curiosité et sont facilement manipulées par des garçons et des hommes de mauvaise moralité pour ruiner leur scolarité et leur développement intégral, ont pointé les organisateurs de la formation, soulignant que les jeunes adolescentes encore scolarisées et les jeunes étudiantes sont exposées à des rapports sexuels non protégés.

Et cela s’explique, selon eux, par la faible éducation en matière de santé sexuelle et reproductive et de la vulnérabilité de leurs familles qui ont des difficultés à subvenir à tous leurs besoins liés à l’état de puberté d’une part et aux besoins liés au moment des menstruations d’autre part.

« Les adolescents peuvent devenir sexuellement actifs lorsque peu de services de protection sont disponibles, et les filles en particulier sont vulnérables aux agressions et à l’exploitation sexuelles. Ces risques augmentent leur vulnérabilité aux infections sexuellement transmissibles, aux grossesses non désirées et aux avortements à risque » a également constaté Congo Peace Network.

D’après la structure, les adolescents en situation de crise ont le même besoin et le même désir d’informations sur la santé sexuelle et reproductive et les services connexes que leurs pairs en situation normale.

Par conséquent, elle affirme avoir également organisé cette session de formation afin de contribuer au changement des mentalités des jeunes sur les débats liés aux techniques et méthodes de prévention contre les maladies et infections sexuellement transmissibles en raison du manque d’espaces d’échange fluide d’informations et d’expériences entre jeunes et adultes sur la question de la vie privée et de la sexualité dans la communauté.

Congo Peace Network croit que l’investissement dans la santé sexuelle et reproductive des adolescents (SRHR) peut retarder les premières grossesses, réduire la mortalité maternelle, améliorer la santé, contribuer aux objectifs globaux de développement et réduire la pauvreté, et que la création d’espaces pour les parents et les adolescents pour partager et s’écouter les uns les autres aidera à engager les filles et les garçons adolescents, les parents et les éducateurs dans des discussions éducatives sur la santé sexuelle et reproductive.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =