ActualitésSécurité

Incursion à Tchanzu et Runyonyi au Nord-Kivu : l’armée accuse le M23 et appelle la population au calme

Des rebelles du M23 à Kavumu, dans le Nord-Kivu, le 3 juin 2012. Photo AFP/ Mélanie Gouby
Congo Rassure Share

Incursion à Tchanzu et Runyonyi au Nord-Kivu : l’armée accuse le M23 et appelle la population au calme


Par Martin Leku, CongoRassure

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont confirmé lundi dans la soirée l’attaque de Tchanzu et Runyonyi, menée par le mouvement insurgé du M23, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Selon le communiqué de l’état major général de l’armée, la dernière attaque du M23 à Tchanzu est survenue au moment où la RDC s’est engagée dans la mise en commun de ses forces avec les pays voisins afin de normaliser les relations et d’améliorer la situation sécuritaire dans la sous-région.

Face à cette situation, les FARDC disent avoir pris les dispositions nécessaires pour faire échec à cette énième incursion du M23 sur le sol congolais.

« Actuellement, des combats sont en cours et les FARDC sont déterminées à en finir une fois pour toutes avec ce groupe armé qui doit être neutralisé de manière définitive », indiquait le document.

L’armée demande à la population de rester calme et de continuer à faire confiance aux forces de défense et de sécurité « qui ne laisseront aucun groupe armé occuper un seul millimètre du territoire national ».

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =