ActualitésSécurité

Ituri : Deux personnes, dont une femme, soupçonnées d’être des fournisseurs des combattants ADF, arrêtées par les services de sécurité

Congo Rassure Share

Ituri : Deux personnes, dont une femme, soupçonnées d’être des fournisseurs des combattants ADF, arrêtées par les services de sécurité


Deux personnes soupçonnées de collaborer avec les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) en les approvisionnant, ont été présentées au gouverneur militaire de la province de l’Ituri, dans l’est du pays, le mercredi 6 octobre.

Ces deux personnes, dont une femme d’une cinquantaine d’années, ont été arrêtées par les services de sécurité avec un véhicule rempli de denrées alimentaires, vraisemblablement destinées aux combattants ADF.

En plus de la nourriture, quelques articles militaires, dont des munitions et des armes blanches ont également été trouvés.

La femme arrêtée, sur laquelle ont été trouvées cinq cartes d’électeurs, l’une étant de l’Ouganda voisin et portant des identités différentes mais la même photo, est aussi soupçonnée d’avoir passé près de 25 ans dans la mafia. Le jeune homme arrêté en sa compagnie serait un membre de sa famille et aurait été recruté à Bunia comme gestionnaire de véhicules.

Le porte-parole de l’armée en a profité pour rappeler à la population de l’Ituri de faire preuve de patriotisme, étant donné que les personnes arrêtées sont toutes congolaises et originaires du Nord-Kivu.

« Les ADF ne peuvent pas opérer dans la région sans la complicité de tous. Il est grand temps de se désolidariser des uns et des autres, car tous ces gens n’ont pas de leçon à nous donner », a déclaré le lieutenant Jules Ngongo dans des propos recueillis par CongoRassure.

Ces personnes arrêtées seront conduites à l’auditorat pour la suite du traitement de leurs dossiers, selon des sources militaires.

Par Marcus Jean Loika, Bunia

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 5 =