ActualitésSécurité

Ituri : L’armée déclare avoir neutralisé 34 miliciens de la CODECO et en avoir blessé 18 autres à Kobu

Congo Rassure Share

Ituri : L’armée déclare avoir neutralisé 34 miliciens de la CODECO et en avoir blessé 18 autres à Kobu


Au moins 34 miliciens de la CODECO ont été neutralisés par l’armée et 18 autres blessés avec 10 armes AK 47 récupérées lors des affrontements à Kobu dans le territoire de Djugu dans la province de l’Ituri.

Ce bilan est livré par les forces armées de la République Démocratique du Congo. L’armée réaffirme par ailleurs sa détermination à mettre hors d’état de nuire tous les groupes armés indiquant que pour y parvenir le soutien de la population est crucial.

Les affrontements entre les FARDC et les miliciens de la Codeco ont commencé depuis les premières heures du lundi dans la zone de Kobu, en territoire de Djugu, après une attaque ratée de ces inciviques.

Le porte-parole de l’armée congolaise en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, affirme que la situation est sous contrôle des militaires des forces régulières dans cette région, mais il compte surtout sur la collaboration de la population pour la suite des opérations.

« Les forces armées contrôlent le centre de Kobu et ses environs, mais l’ennemi reste visible. En ce moment, les forces armées travaillent à mettre hors d’état de nuire ces renégats de la milice CODECO. C’est le résultat final recherché pendant cet état de siège », a-t-il déclaré à CongoRassure.

Ces miliciens de la Codeco sont identifiés par l’armée comme la béquille des ADF dans leurs exactions contre les civils. De ce fait, le lieutenant Jules Ngongo estime qu’il n’y a pas lieu de critiquer l’état de siège dans sa configuration actuelle, comme le font certaines personnes en milieu urbain, mais plutôt de le soutenir en sensibilisant à chaque niveau le groupe armé local à déposer les armes.

« Ils ont un intérêt commun qui est de déstabiliser l’Ituri, c’est pourquoi je profite de cette occasion pour appeler nos compatriotes politiciens, députés, acteurs socio-politiques tous ces gens qui critiquent l’état de siège à longueur de journée qu’il est grand temps de sensibiliser ces gens parce qu’ils sont à la fois soutien des ADF, à la fois béquille. La paix n’est pas l’affaire exclusive de l’armée, mais nous sommes en première ligne, mais derrière nous, il faut que toute la population soit consciente que la guerre est déclarée contre la République et non contre les FARDC », a-t-il poursuivi.

Le chef des opérations de la milice CODECO a été tué lors des affrontements à Kobu, ont également confirmé les sources officielles militaires.

Par Marcus Jean Loika, Ituri.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =