ActualitésSociété

Ituri : Le député Paul Babangu saisit le ministère des affaires sociales pour une assistance aux victimes des attaques de la RN4

Congo Rassure Share

Ituri : Le député Paul Babangu saisit le ministère des affaires sociales pour une assistance aux victimes des attaques de la RN4


Dans une lettre exploitée par  CongoRassure et adressée au Ministre des Affaires Sociales, le député national élu de l’Ituri, M. Paul Babangu, sollicite une assistance en termes de remboursement des frais funéraires pour les familles qui ont perdu leurs proches mais aussi en faveur des commerçants qui ont perdu leurs marchandises lors du malheureux incident du premier septembre sur la RN4 entre Komanda et Luna où 4 personnes ont été tuées et 18 véhicules ont été incendiés par les rebelles ADF.

« Une assistance financière sous forme de remboursement des frais funéraires engagés par les familles pour enterrer leurs proches d’une part et pour renforcer le capital des opérateurs économiques, victimes de ces tristes événements qui ont porté un coup sévère à leurs activités économiques. Ceci, sans oublier que la plupart des familles victimes de cette barbarie sont des commerçants qui viennent en aide à la population dans cette partie de la République » a plaidé le député national.

Il poursuit en martelant sur la nécessité de cette assistance du gouvernement de la République pour ces victimes qui ont perdu les leurs et leurs biens, car selon lui, c’est aussi suite à l’irresponsabilité de l’Etat que ce drame a eu lieu.

Selon Paul Babangu, une assistance financière du gouvernement central s’impose à travers le Ministère des Affaires Sociales. « Vous avez le privilège de diriger avec brio ce ministère et eu égard à votre sagacité intellectuelle et votre savoir-faire d’autant plus que vous êtes un humaniste hors pair, ladite assistance viendrait soulager les familles qui ont perdu leurs membres et leurs biens sous l’œil et la barbe des FARDC et du contingent de la MONUSCO, d’où la responsabilité civile de l’Etat congolais qui est censé protéger la population des forces négatives, d’autant plus qu’ils étaient en convoi » écrit-il au ministre.

Saisissant cette occasion, l’élu d’Irumu a par ailleurs porté à la connaissance des autorités militaires de l’état de siège de l’existence de 7 champs des ADF et de leurs alliés dans la zone de Walese Vonkotu qui selon lui, méritent d’être détruits.

Par Marcus Jean Loika

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 20 =