ActualitésSociété

Ituri : le service de l’habitat veut récupérer et sécuriser les parcelles et espaces de l’Etat illégalement occupés

chef de la division provinciale de l'habitat de l’Ituri, Justin Mitangala
Congo Rassure Share

Ituri : le service de l’habitat veut récupérer et sécuriser les parcelles et espaces de l’Etat illégalement occupés


Par Marcus Jean Loika, CongoRassure Ituri

Il a été constaté depuis un certain temps l’expropriation et l’occupation illégale des maisons et espaces réservés à l’Etat dans la ville de Bunia, capitale de la province de l’Ituri, et ce, par des personnes non qualifiées.

Cette pratique était favorisée par certaines communautés locales ou par un réseau de personnes soutenues par des mains noires de Kinshasa, à en croire certaines accusations formulées localement.

Soucieux de restaurer l’image de l’Etat dans cette ville, le chef de la division provinciale de l’habitat Justin Mitangala vient d’initier, avec l’appui des autorités militaires de la province, une opération d’identification de toutes les maisons et espaces de l’Etat occupés ou non occupés pour faire un état des lieux.

« Nous sommes en train d’identifier toutes les maisons de l’Etat, les locaux, les appartements et les espaces construits ou non. Nous allons délimiter ces espaces et nous cherchons ceux qui sont à l’intérieur comment ils sont arrivés là et les spoliateurs seront dénoncés sur la place publique », a-t-il déclaré. « L’objectif est de récupérer les maisons et les espaces de l’Etat illégalement occupés ou spoliés. »

Et d’ajouter : « Nous visons d’abord à récupérer tous les locaux, appartements, toutes les maisons et espaces du domaine privé de l’Etat et les sécuriser avec des certificats au nom de l’Etat congolais ».

Cette opération, qui a débuté dans la ville de Bunia, s’étendra également aux principales agglomérations de la province de l’Ituri.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 × 27 =