ActualitésSécurité

Kisangani : Le commandant du bataillon canin des FARDC en fuite, les services de sécurité en alerte

Congo Rassure Share

Kisangani : Le commandant du bataillon canin des FARDC en fuite, les services de sécurité en alerte


Par Lwanzo Kasoki, CongoRassure

Le major John Muzaliwa s’est volatilisé. L’armée congolaise a envoyé un télégramme à tous les services de sécurité du pays, les alertant de la fuite de ce major des FARDC vers une destination inconnue.

Le major, qui était jusqu’à sa fuite le commandant du bataillon canin-constitué des chiens formés-des Forces armées de la République démocratique du Congo, a pris la tangente , selon la brève annonce de l’armée.

D’après le général de brigade Balengele Kazadi Benjamin, qui est le commandant de la trente et unième région militaire, les services de sécurité sont déjà en alerte et recherchent activement le soldat qui reste introuvable pour le moment.

L’officier militaire demande à tous les responsables des forces de l’ordre, les FARDC, la police, l’Agence nationale de renseignement, la Direction générale de la migration, ainsi que les administrateurs territoriaux de rechercher activement le fugitif.

 « Au cas où il serait retrouvé, il devrait être conduit à l’auditorat militaire le plus proche », a écrit le général de brigade Kazadi.

En septembre dernier, la première unité canine des FARDC a été formée dans la ville de Kisangani. Ces chiens devraient normalement être mis à la disposition des militaires pour préparer une offensive majeure contre les ADF et pour des opérations d’embuscade contre l’ennemi. Et le Major John Muzaliwa, qui s’est enfui, faisait partie des soldats désignés pour gérer cette unité canine.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =