ActualitésSécurité

Nord-Kivu : Etat de siège, « La situation sécuritaire qui nous est imposée par les ADF nous condamne à travailler en harmonie » (Carly Nzanzu)

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Etat de siège, « La situation sécuritaire qui nous est imposée par les ADF nous condamne à travailler en harmonie » (Carly Nzanzu)


Au grand dam de nombreux observateurs, il s’observe depuis un temps une escalade verbale entre les représentants de l’armée au Nord-Kivu et certains députés provinciaux qui s’opposent au maintien de l’état de siège dans son format actuel.

Pour le gouverneur civil de la province en sursis et élu national du territoire de Beni, Carly Nzanzu Kasivita, la question cruciale et urgente est ailleurs. Sur ce, l’autorité provinciale en congé appelle à l’unité, rappelant la situation complexe imposée par l’ennemi dans la région de Beni, qui est aussi sa circonscription électorale.

« La situation sécuritaire qui nous est imposée par les rebelles de l’ADF nous condamne à travailler en harmonie derrière le chef de l’État et les forces de défense et de sécurité, malgré nos convictions politiques », a déclaré Carly Nzanzu.

Pour le gouverneur en sursis, pour que la pacification totale de la province soit effective, la population et ses représentants sont appelés à s’allier aux éléments des forces régulières. « Un mariage civil-militaire est un impératif pour l’intérêt de la nation », insiste-t-il.

Cette position est également soutenue par l’armée. Le général Ekenge a déclaré sur Radio FARDC, le lundi 16 août, qu’il avait besoin de la contribution de tous : «Nous avons besoin de la participation et de la contribution de tous pour la réussite des missions assignées à l’Etat de siège ».

Lire également : 

Nord-Kivu : État de siège, « Malgré ses faiblesses, l’armée fait un travail titanesque » (député provincial Balikwisha)

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =