ActualitésSécurité

Nord-Kivu : Jonas Kasimba regrette qu’il soit interdit aux habitants qui sont les victimes, de parler de ce qui se passe dans la région de Beni

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Jonas Kasimba regrette qu’il soit interdit aux habitants, qui sont les victimes, de parler de ce qui se passe dans la région de Beni


Notable de Beni et homme d’affaires du Nord-Kivu, Jonas Kasimba vient de rompre son silence suite à la situation sécuritaire moins rassurante qui prévaut dans la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

S’exprimant sur la situation sécuritaire à Beni, ce jeune notable regrette , « qu’on nous interdise de parler de ce qui se passe chez nous où nous sommes victimes », faisant référence à la récente situation sur la route Komanda-Beni où le convoi a été coupé par des bandits armés dont l’identité reste à confirmer, au niveau de Ndalya.

Cette réaction de Kasimba s’ajoute à la précédente liée à la réouverture du centre de formation militaire de Nyaleke pour former les jeunes de la région qui veulent servir sous le drapeau de la nation pour rétablir la paix et la sécurité.

Le ministre de la Défense avait même donné un avis favorable à cette demande de réouverture de Nyaleke, estimant que cela permettrait de lutter contre l’insécurité dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Par David Lupemba

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 − 9 =