ActualitéSécurité

Nord-Kivu : Les soldats au front n’ont pas assez des rations, alerte une ONG de Butembo

Jack Maliro
Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Les soldats au front n’ont pas assez des rations, alerte une ONG de Butembo


La coordonnatrice de la DYFEGOU, Rose Tuombeane. ©Image : Jack Maliro

Dans son bilan de l’état de siège présenté à la presse à Butembo mardi 3 août, l’organisation non gouvernementale Dynamique des femmes pour la bonne gouvernance (DYFEGOU) alerte sur la fait que les soldats affectés aux fronts à Beni n’ont pas suffisamment de ration.

« Depuis un certain temps, le problème de la ration alimentaire avait été résolu et l’approvisionnement se faisait de manière ponctuelle et régulière dans la zone opérationnelle », a déclaré Rose Tuombeane, coordonnatrice de la DYFEGOU.

Néanmoins, cette militante note qu’après les enquêtes de sa structure, il a été découvert qu’il n’y a plus d’approvisionnement. « Aujourd’hui c’est le vingt-septième jour et les militaires mangent par eux-mêmes, ce qui est compliqué, où se débrouillent-ils, certainement dans les champs de la population paisible » a-t-elle déploré.

Par ailleurs, pour rendre l’état de siège efficace au Nord-Kivu, Rose Tuombeane a plaidé pour le changement des animateurs de l’état de siège qu’elle juge « inefficaces» sur le terrain. Elle a déclaré qu’après des recherches, il s’est avéré que la région de Beni fait face, jusqu’à ce jour, à d’innombrables problèmes, malgré la mise en place du dispositif de sécurité, qu’est l’état de siège.

Par la Rédaction

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 × 15 =


error: Content is protected !!