ActualitésSociété

Nord-Kivu : Un jeune homme aux arrêts pour avoir protesté contre les plaques de l’ICCN à Nyakakoma

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : Un jeune homme aux arrêts pour avoir protesté contre les plaques de l’ICCN à Nyakakoma


Des tirs d’armes légères ont retenti pendant près d’une heure la mi-journée du mardi à Nyakakoma, une enclave des pêcheurs située sur la rive orientale du lac Edouard, en plein parc national des Virunga.

Selon le représentant des pêcheurs de Nyakakoma, Jeredi KAMBASU, les habitants de cette entité se sont opposés à l’arrestation d’un jeune homme par des soldats des forces navales de l’armée congolaise venus de Vitshumbi.

Le jeune homme arrêté est accusé d’être parmi les instigateurs de la marche contre les plaques d’immatriculation des bateaux de pêche à Nyakakoma, explique M. Kambasu.

Selon le représentant des pêcheurs, au moment de l’arrestation du jeune homme, une grande foule a tenté d’interférer avec les soldats des forces armées de la République démocratique du Congo. Cette tentative s’est soldée par un échec car, selon lui, les soldats ont commencé à tirer dans toutes les directions pour disperser les personnes présentes.

Et face à cette situation, Jeredi Kambasu Malonga conseille aux autorités de privilégier le dialogue avec les pêcheurs sur les sujets de désaccord plutôt que d’utiliser la force. « Nous demandons aux forces armées de libérer ce jeune homme, la liberté de manifester est garantie par la constitution de la République démocratique du Congo, nous espérons voir sa libération sa condition », a-t-il déclaré.

L’ICCN en partenariat avec le gouvernement provincial du Nord Kivu avait lancé en août dernier l’opération de remise de nouvelles plaques pour les bateaux de pêche sur le lac Edouard.    L’objectif est, comme l’explique l’institut, de renforcer la bonne gouvernance des activités de pêche sur le lac Edouard et de lutter contre les pratiques illégales, notamment la présence des pirogues non autorisées, qui contribuent au pillage des stocks de poissons.

Les pêcheurs opérant sur ces eaux du lac Edouard ont depuis rejeté ces plaques d’immatriculation, annonçant qu’ils préfèrent utiliser des plaques avec les armoiries de la République démocratique du Congo au lieu d’utiliser des plaques estampillées du logo de l’ICCN comme si leurs matériels de pêche appartenaient à l’institut.

Par Enoch David Aluta, Nord-Kivu

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 × 1 =