ActualitésPolitique

Partage des postes : Le parti travailliste de Steve Mbikayi se dit mis à l’écart dans l’Afdc-A

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

Le parti travailliste-PT de Steve Mbikayi se dit désagréablement surpris de constater qu’une semaine après la rencontre avec le premier ministre, ils n’ont aucune nouvelle concernant la désignation de leurs représentants au gouvernement.

C’était un secret de polichinelle pour plusieurs qu’un petit rappel sera l’option adoptée au vu des tweets quasi-énigmatiques que l’honorable Steve Mbikayi a déversé ces derniers jours sur son compte Twitter. Ces écrits présageaient le virage que prenaient petit à petit l’initiateur du « Front Patriotique 2023 – FP 2023» et certains membres influents de son parti politique. Le ministre des affaires sociales dans le gouvernement démissionnaire d’Ilunkamba, qui veut que son FP 2023 soit une pépinière des candidats députés à tous les niveaux en vue de donner la majorité parlementaire au futur président de la République, voit en mal le fait qu’il ne soit jusque-là pas encore « contacté » pour la formation du gouvernement Lukonde.

 

Steve Mbikayi qui dès le 15 février 2021, avait tenu à rappeler au premier ministre Sama Lukonde «de tenir scrupuleusement compte de la configuration des forces politiques à l’assemblée nationale et de traiter chaque force politique en fonction de ce qu’elle représente » , s’adresse cette fois, au chef du regroupement politique de l’Afdc et Alliés. C’est dans une lettre adressée au sénateur et informateur Bahati Lukwebo et publiée sur le compte tweeter du fondateur du parti travailliste, que les représentants du peuple, alliés à l’AFDC, ont tenu à rappeler « la part » qui devrait leur revenir de « droit » dans le Gouvernement Lukonde.

Les élus du parti travailliste insistent sur le fait qu’en date du 4 février, le numéro un de l’Afdc-A nouvellement réhabilité, avait promis que « dans le cadre de partage des responsabilités, le deuxième poste en importance reviendrait au parti travailliste. » Ils déplorent également le fait que plusieurs semaines après, ils ne soient associés ni de près ni de loin au processus de partage.

Le parti travailliste rappelle à Bahati Lukwebo, que seul son parti a pu renfler le poste du deuxième vice-président à l’assemblée nationale et celui de la présidence du Sénat, qui valent à eux seuls plusieurs ministères. Se targuant d’être la deuxième force du groupe, le PT réclame de ce fait, un poste ministériel et un autre pour les alliés, autre que l’Afdc. 

Enfin, le parti travailliste et ses élus, se disent prêts à rencontrer le président du Sénat et de l’Afdc-A, Bahati Lukwebo, pour exprimer leurs inquiétudes de vive voix pour plus d’harmonie dans le regroupement.

La lettre ⤵️

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 × 24 =