ActualitésEnvironnement

Pollution des eaux : Eve Bazaiba se rendra prochainement dans le Kasaï

Congo Rassure Share

Pollution des eaux : Eve Bazaiba se rendra prochainement dans le Kasaï


A l’Assemblée nationale, les députés de la commission chargée de l’Environnement, du Tourisme, des Ressources naturelles et du Développement ont auditionné la vice-Premier ministre, ministre de l’Environnement et du Développement durable, Eve Bazaiba au sujet de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa.

Afin de recueillir des éléments concrets de ce désastre écologique qui s’est propagée au Kwilu, au Kwango puis dans la ville de Kinshasa, à la fin de son audition, Eve Bazaiba, qui est revenue sur ce qui se passe dans son secteur de l’environnement devant les élus, a promis qu’elle irait bientôt sur le terrain, notamment dans le chef-lieu de la province du Kasaï, Tshikapa.

En présence de la vice-premier ministre, les élus ont critiqué le fait que près d’un mois après le début de cette catastrophe, le gouvernement n’ait envoyé aucune équipe d’experts sur le terrain pour effectuer un prélèvement en vue d’amorcer des enquêtes.

Le député national Guy Mafuta a pour sa part déclaré qu’il est également préoccupé par le temps pris par le gouvernement pour réagir, pour lui, l’exécutif national a perdu beaucoup de temps et cela risque d’impacter négativement les résultats. « C’est beaucoup de temps perdu. Aujourd’hui, les eaux ont commencé à changer de couleur avec les précipitations. Il devient un peu difficile de reconstituer les éléments toxiques »,  a-t-il déploré.

Eve Bazaiba a demandé un peu plus de temps à la commission pour, selon elle, recueillir des éléments de réponses à toutes les préoccupations des députés nationaux. Et c’est dans ce cadre que le membre du gouvernement Lukonde a annoncé son départ prochain pour le terrain.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 + 20 =