ActualitésSécurité

RDC – Beni : L’explosion d’une bombe artisanale fait un mort et un blessé

Ph.Illustration. © Droits tiers.
Congo Rassure Share

RDC – Beni : L’explosion d’une bombe artisanale fait un mort et un blessé


Dimanche 12 septembre, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, deux habitants sont tombés un engin explosif artisanal à Ntoma, une zone proche du village de Halungupa, dans le secteur de Ruwenzori.

L’engin explosif improvisé, soupçonné d’avoir été placé à cet endroit par des combattants rebelles des Forces démocratiques et alliés (ADF), avant d’être piégé, a explosé quelque temps après que l’un de ce deux habitants l’a piétiné par inadvertance, a déclaré Meleki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise.

Suite à cette explosion, ce cadre des forces vives a affirmé qu’une personne a perdu la vie sur place et une deuxième s’en est sortie avec des blessures et a été envoyée dans une structure sanitaire pour des soins appropriés.

Meleki Mulala a par ailleurs déclaré que les deux victimes étaient de simples agriculteurs qui se rendaient dans leurs champs respectifs. Il a par conséquent demandé à l’armée de concentrer ses efforts dans la région et de mener des opérations de recherche dans la zone où l’incident a eu lieu pour éviter que la population ne revive la même situation traumatisante.

Et alors que le gouvernement congolais entend obtenir le feu vert du parlement pour la huitième prorogation de l’état de siège, du côté de l’armée congolaise, rien ne filtre pour le moment sur cette nouvelle explosion meurtrière enregistrée dans la région de Beni.

Mais du côté des élus, de plus en plus des voix s’élèvent pour décrier le succès mitigé de cette mesure sécuritaire mise en place par le président de la République pour éradiquer les groupes armés et pacifier l’Est de la RDC.

Pour répondre à ces réclamations qui se font de plus en plus insistantes, une réunion a été organisée jeudi dernier à la primature et, au cours de cette séance, les participants, dont plusieurs ministres, des représentants de l’armée et les deux gouverneurs militaires ont évoqué les difficultés rencontrées dans les provinces en état de siège afin de proposer des pistes de solution.

Par la Rédaction 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 × 20 =