ActualitésEconomie

RDC : État de siège, le budget rectificatif du Nord-Kivu estimé à plus de 235 milliards de CDF

Congo Rassure Share

RDC : État de siège, le budget rectificatif du Nord-Kivu estimé à plus de 235 milliards de CDF


Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Kongba, a signé et promulgué mardi à Goma un arrêté fixant le budget rectificatif de l’exercice 2021.

Il est chiffré à plus de 235 milliards de francs congolais en recettes et en dépenses (235 332 348 872 CDF). C’est la première fois que le Nord-Kivu dispose de son propre budget durant ce moment exceptionnel, conformément aux priorités du gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité et de renforcement de l’autorité de l’État.

Ceci intervient alors que l’assemblée provinciale reste suspendue conformément à l’ordonnance du Président de la République déclarant l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Cet arrêté portant budget rectificatif de la province du Nord-Kivu, exercice 2021 a été signé et promulgué par le gouverneur militaire le lieutenant général Ndima constant après d’intenses travaux en commission par deux équipes mises en place pour doter la province de son budget.

« Ceci conformément au principe d’annualité de la loi budgétaire en son article 5 » a souligné Maître David Kamuha, conseiller financier du gouverneur de la province, qui a également précisé que ce budget a augmenté en raison de certains faits.

« Le budget est voté pour une année civile du 1er janvier au 31 décembre mais la même loi sur les finances publiques prévoit que lorsqu’il y a certaines circonstances qui affectent le budget de la province, le gouvernement provincial a l’obligation de faire le budget rectificatif. En mai, le Président de la République a déclaré l’état de siège, donc il y avait des dépenses qui n’étaient pas prévues dans le budget de l’année 2021, mais il y avait aussi la modification des recettes nationales. Pour toutes ces raisons, il était opportun que son Excellence le Gouverneur puisse signer l’arrêté portant budget rectificatif de la province du Nord-Kivu pour l’année 2021 estimé à 235.332.348.872 francs congolais contrairement au budget initial qui était de 190.744.795.266 francs congolais. C’est une modification due aux recettes qui ont augmenté », a déclaré David Kamuha.

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Constant, a par ailleurs remercié l’équipe qui a réussi à produire ce travail dans le contexte difficile de l’état de siège.

L’autorité provinciale a promis qu’il informatisera la DGRNK afin de maximiser les revenus. « C’est l’occasion pour moi de dire aux amis de la DGRNK de tout faire et j’épouse leur préoccupation, je ferai tout pour mettre en place les outils informatiques pour booster leur travail et maximiser les recettes de la province ».

Ce budget a été fait par arrêté et non par édit par le fait que pendant cette période d’état de siège toutes les assemblées provinciales sont suspendues et la loi reconnaît à l’autorité provinciale de procéder à la signature d’un arrêté pour les matières qui relèvent de la loi comme c’est le cas du budget.

Par Pachecko Kavundama, Goma

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 8 =