ActualitésCulture

RDC : La Ministre congolaise de Culture et des Arts regrette l’interdiction du concert de Werrason prévu au Zénith de Paris

Congo Rassure Share

RDC : La Ministre congolaise de Culture et des Arts regrette l’interdiction du concert de Werrason prévu au Zénith de Paris


A l’annonce de l’interdiction du concert du musicien Werrason prévu au Zénith de Paris le 25 septembre, la ministre congolaise de Culture, des Arts et Patrimoines a exprimé son regret dans un court message publié pour l’occasion.

Me Cathy Furaha indique que c’est avec regret qu’elle a appris comme tout le monde la mesure d’interdiction du concert de l’artiste Werrason, soulignant présenter sa solidarité au musicien au nom du ministère de tutelle qu’elle dirige.

« C’est ici l’occasion pour moi d’appeler tous les opérateurs culturels congolais à la réflexion sur les actions nationales en vue de promouvoir l’industrie culturelle créative et de neutraliser l’arrogance des aigris qui veulent enterrer le secteur : spécifiquement la culture musicale », a poursuivi la ministre.

Pour elle, la culture est le seul patrimoine pur que le Congo a encore à vendre pour redorer son image. Me Cathy Furaha soutient de ce fait, « qu’il est grand temps que la diplomatie congolaise agisse en faveur de la protection, la préservation, la défense et la promotion de la culture gage de la dignité et du prestige des Congolais ».

La préfecture de police française, par le biais du cabinet du préfet, a interdit le concert de l’artiste congolais Werrason au Zénith Paris-La Villette, prévu ce 25 septembre 2021, pour des raisons politiques. Selon elle, ce concert s’inscrit dans un contexte politique particulièrement tendu et violent entre partisans et opposants du régime actuel en République démocratique du Congo (RDC) ; que l’artiste Werrason, considéré comme un proche de l’ancien président congolais Joseph Kabila et de son successeur l’actuel président Félix Tshisekedi, suscite une mobilisation croissante parmi les opposants congolais radicaux de la diaspora installés en France et dans les pays européens voisins, qui ont déposé plusieurs déclarations de manifestations pour le 25 septembre prochain autour du Zénith, avec l’intention d’en découdre avec les spectateurs du concert et de créer le désordre à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de concert.

Par la Rédaction

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 × 3 =