ActualitésSécurité

RDC : L’armée s’emploie à démanteler les réseaux de recrutement et d’approvisionnement des groupes armés

Congo Rassure Share

RDC : L’armée s’emploie à démanteler les réseaux de recrutement et d’approvisionnement des groupes armés


Lors de la 23ème réunion du Conseil des ministres, le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants a présenté les différents points relatifs à la situation sécuritaire globale du pays.

A cette occasion, Gilbert Kabanda a déclaré que la situation sécuritaire reste calme et sous le contrôle des forces armées sur l’ensemble du territoire national.

Le patron de la Défense a par ailleurs précisé que les opérations militaires se poursuivent normalement dans le cadre de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Le ministre a indiqué qu’en Ituri, les FARDC ont repoussé une attaque des combattants de la CODECO/Bon Temple dans les localités de KOBU et KILO dans le territoire de Djugu.

selon lui, cette contre-attaque a permis aux forces armées de consolider leur position dans cette partie du pays, rappelant qu’une action similaire avait été signalée dans la ville de Komanda suite à une tentative ratée des combattants de la coalition FPIC-FRPI.

Toutefois, c’est grâce à la vigilance des forces armées que les dommages collatéraux ont été limités lors de ces différentes opérations, a-t-il souligné.

Par ailleurs, dans le territoire de Rutshuru, cinq jeunes qui se rendaient à Butembo en provenance de Goma ont été appréhendés par la Direction générale des migrations dans un hôtel de Kiwanja, a indiqué le ministre.

Selon les déclarations de ces jeunes, ils ont été recrutés par un réseau criminel pour le compte des ADF/MTM. Ils ont été mis à la disposition de l’auditorat militaire pour la suite de l’enquête, a précisé le ministre. « Les services de sécurité s’emploient donc à démanteler tous les réseaux de recrutement et d’approvisionnement des forces négatives », a-t-il déclaré.

Dans le territoire de Masisi, le bilan de l’armée est également glorieux, a affirmé Gilbert Kabanda, compte tenu de la succession de victoires contre les groupes armés, notamment la coalition APCLS-FDLR/FOCA.

« Lors d’une offensive militaire le 29 septembre, l’armée congolaise a repris six localités sur l’axe de Masisi, à savoir Singa, Hembe, Lubula, Shango, Bindobindo et Lushebere. Vingt-deux autres rebelles ont été neutralisés au cours de l’opération de reprise de six autres localités sur l’axe de Kinyana, toujours dans le territoire de Masisi », a aussi déclaré le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, qui a réitéré par la même occasion, la détermination des forces de défense et de sécurité à mettre hors d’état de nuire les ennemis du peuple congolais.

Par Nicole Lufungi

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 + 5 =