ActualitésPolitique

RDC : Les catholiques et les protestants de l’ECC brandissent la carte Naanga pour éviter tout retard dans le processus électoral

Congo Rassure Share

RDC : Les catholiques et les protestants de l’ECC brandissent la carte Naanga pour éviter tout retard dans le processus électoral


Lors d’une conférence animée conjointement le jeudi 7 octobre par Eric Nsenga, porte-parole de l’Eglise du Christ au Congo ECC, et l’abbé Donatien N’shole, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), les représentants des deux confessions religieuses ont dit espérer que l’équipe de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui est en place et dirigée par Corneille Naanga, pourra activer les préparatifs techniques en attendant la désignation des nouveaux dirigeants.

Pour les deux leaders religieux, il est impératif qu’en attendant la mise en place du nouveau bureau de la CENI, que l’administration électorale en place s’occupe des préparatifs techniques afin de faciliter le travail de la nouvelle équipe, avançant la raison d’éviter tout retard dans le processus électoral et cela au nom du principe de la continuité des institutions.

Par ailleurs, après la débâcle de samedi dernier et l’absence de consensus avec le groupe des six confessions religieuses, Eric Nsenga et Donatien N’shole se sont à nouveau tournés vers le président de la République et chef de l’État Felix Tshisekedi, l’appelant à jouer son rôle de garant du bon fonctionnement des institutions et de la cohésion nationale afin d’assurer à la nation des élections crédibles, inclusives et apaisées en 2023.

« L’engagement de l’ECC et de la CENCO dans le processus électoral en cours n’a qu’un seul objectif contribuer à la consolidation de la démocratie par des élections libres, transparentes, inclusives et apaisées », ont une fois de plus insisté les deux confessions religieuses, promettant d’user, quand le besoin se ressentira, de tous les moyens légaux, civiques, démocratiques et pastoraux pour que la RDC gagne le pari de bonnes élections en 2023.

Par la Rédaction

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
56 ⁄ 28 =