ActualitésSociété

RDC : L’Inspection Générale des Finances compte renforcer ses rangs pour un travail plus efficace et une présence plus forte sur le terrain

Congo Rassure Share

RDC : L’Inspection Générale des Finances compte renforcer ses rangs pour un travail plus efficace et une présence plus forte sur le terrain


Par Martin Leku, CongoRassure 

L’Inspection Générale des Finances (IGF) compte sur le renforcement de ses effectifs afin d’accentuer sa présence sur le terrain pour un travail efficace. C’est dans ce cadre que la patrouille financière a organisé dimanche dernier un concours de recrutement de nouveaux inspecteurs des finances dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo.

Pour le recrutement de ses futurs agents, l’IGF a principalement ciblé les villes de Kinshasa, Goma, Lubumbashi, Mbujimayi et Kisangani. Le test a porté sur plusieurs domaines dont le droit, l’économie, la finance, l’informatique, à en croire l’institution de l’Etat.

Selon le numéro un de l’IGF, Jules Alingete, ce concours a été organisé en réponse à la forte demande en termes de missions de contrôle. Il a donc annoncé qu’il allait porter les effectifs de l’IGF à au moins 200 inspecteurs.

« L’épreuve que l’IGF organise en ce moment est importante dans le sens où elle veut porter ses effectifs à plus de 200 inspecteurs. Il y a un an, l’Inspection générale des finances travaillait avec 60 inspecteurs des finances, l’année dernière nous avons recruté 85, et maintenant nous sommes à 145, mais la demande en termes de missions de contrôle est tellement élevée », a expliqué Jules Alingete.

En outre, contrairement aux précédents concours de recrutement, l’IGF laisse entendre qu’elle recrute des inspecteurs au profil d’ingénieurs spécialisés dans l’évaluation des bâtiments, des routes, des ponts, des écoles, bref, l’essentiel des marchés publics.

« Pour la première fois à l’Inspection générale des finances, nous aurons des inspecteurs des finances, spécialistes de l’évaluation des bâtiments, des routes, des ponts, des écoles, bref, des marchés publics. Vous savez que dans les marchés publics, dans les marchés de travaux, il y a beaucoup de surfacturation, de corruption et de malfaçons », a déclaré Jules Alingete.

D’après ses dires, l’IGF est également déterminée à se conformer aux normes des nouvelles technologies de l’information et de la communication en intégrant au moins 15 inspecteurs ayant le profil d’informaticien.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 × 6 =