ActualitésSécurité

RDC – Sécurité : Vers un État d’Urgence dans le Kivu-Ituri

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

Après plusieurs années des massacres et un palmarès important des personnes dont les vies ont été fauchées prématurément, c’est une nouvelle qui réchauffe probablement le cœur de plus d’une victime de l’insécurité dans les provinces longtemps meurtries du Nord-Kivu et celle de l’Ituri.

Le premier ministre Sama Lukonde qui reconnaît que les congolais ne demandent pas mieux que de vivre dans la paix et la sécurité, ainsi que de travailler dans la dignité, de faire étudier leurs enfants, de les nourrir…et de préparer l’avenir de leurs progénitures dans la sérénité, réaffirme le souci du gouvernement central de mettre fin aux atrocités qui minent la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Sama Lukonde, promet que tout sera mis en œuvre pour la restauration de la paix dans les régions en proie à l’insécurité. Il déclare que s’il le faudra, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, pourra recourir à l’Etat d’Urgence et si possible, à une administration militaire. « Le gouvernement entend mobiliser tous les moyens requis pour éradiquer tous les groupes armés et mettre fin à cette crise sécuritaire sous l’impulsion du Chef de l’État Félix Tshisekedi, commandant suprême des FARDC » a indiqué le Premier Ministre.

Avant d’expliquer que « dans cette optique, aucune option ne sera exclue y compris celle de la proclamation par le Chef de l’État de l’État d’urgence sécuritaire dans toutes les zones en proie à des violences et conflits armés. Avec comme conséquence notamment le remplacement de l’administration civile par l’administration militaire dans lesdites Zones».

Sama Lukonde explique également que «ces mesures s’imposent au vu de la gravité de la situation et de la persistance du cycle infernal de la violence dont nos populations sont victimes depuis plus de 20 ans. »

Parallèlement à ces mesures, le nouveau chef du gouvernement annonce que les efforts de réconciliation et cohésion nationale déjà en cours seront poursuivis et que le gouvernement s’assurera qu’il y ait organisation des barzas communautaires et intercommunautaires, ainsi qu’une justice transitionnelle efficace.

La société civile de Beni qui dit avoir suivi avec intérêt cette séquence du programme dit se réserver pour l’instant de tout commentaire. « Nous accueillons à bras ouverts toutes les pistes des solutions qui peuvent nous ramener la paix. Cette piste avait été déjà proposée par plusieurs autres personnes dans le passé. Pour l’instant, nous espérons que le gouvernement fera plus que ce discours de bonne intention et que cette fois, il va passer réellement à l’action. Maintenant, nous n’allons pas faire beaucoup des commentaires » s’est confié à Congorassure Kizito Bin Hangi, un des cadres importants de la société civile Beni.

C’est depuis plusieurs années que la partie Est de la RDC fait face à tout genre d’insécurité, laissant dans son sillon des milliers des morts et des disparus. Cela explique en partie le fait que le gouvernement Sama Lukonde ait fait de la pacification du pays et promotion de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité nationales le premier pilier de son programme.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


error: Content is protected !!