ActualitésPolitique

RDC: Sur demande de l’IGF, Jacques Kyabula invité à Kinshasa

Congo Rassure Share

Par Christina Mk 

Alors que le monde politique congolais se caractérise ces dernières semaines par la constitution d’une nouvelle majorité et en pleine attente de la sortie du gouvernement Sama, le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, qui a sorti il y a peu son gouvernement provincial de l’Union Sacrée, vient d’être rappelé à Kinshasa.

À en croire le document autorisant son déplacement vers la capitale, c’est sur demande de l’Inspection Générale des Finances-IGF, que ce gouverneur du Front Commun pour le Congo, aile Union Sacrée pour la Nation, doit impérativement être à Kinshasa.

Notons par ailleurs que l’autorisation de sortie accordée par le vice premier ministre, ministre de l’intérieur et affaires coutumières , Gilbert Kankonde Malamba ne précise nul part la date de retour de Jacques Kyabula sur Lubumbashi.

Déjà dès février, le gouverneur du haut-Katanga était dans le viseur de l’IGF. L’organe de contrôle avait dépêché à Lubumbashi un groupe d’inspecteurs généraux, qui s’y étaient rendus pour auditer la gestion de la province.

À l’époque, la mission de ces inspecteurs généraux étaient principalement la vérification de la légalité et de la régularité des dépenses effectuées et la vérification du respect des règles de préparation, de passation et d’exécution des marchés publics. Ces inspecteurs devaient également contrôler différentes affectations ainsi que les justificatifs de l’utilisation des fonds alloués à la province ou mobilisés par cette dernière.

Au terme des différents contrôles, la délégation de l’IGF venue de Kinshasa, avait été reçue par le gouverneur Jacques Kyabula, à qui, elle avait remis son rapport préliminaire de contrôle.

Réagissant à cette invitation, Frédéric Bola estime que c’est illégale car « le Gouverneur de province n’est astreint à l’autorisation préalable du gouvernement central que pour les déplacements à l’étranger. » Pour le conseiller de Moïse Katumbi, l’autorisation de sortie du vice premier Ministre Gilbert Kankonde est illégale.

Rappelons tout de même qu’au même mois de février, 19 députés provinciaux du Haut-Katanga avaient initié une pétition contre le président de l’Assemblée provinciale de la dite province. À cette occasion, les pétitionnaires avaient également demandé à l’inspection générale des finances (IGF) de mener un audit de la gestion financière de l’Assemblée provinciale. 

Est-ce la deuxième épisode des contrôles initiés par l’IGF au mois de Février?  L’avenir nous le dira.

En attendant, voici l’autorisation de sortie du gouverneur du haut-Katanga, Jacques Kyabula.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =


error: Content is protected !!