ActualitésEconomie

RDC/ZLECAF : Le Secrétaire général de la ZLECAF Wemkele Mene reçu par le Président Tshisekedi

Congo Rassure Share

Tshisekedi et Mene de la ZLECAF

RDC/ZLECAF : Le Secrétaire général de la ZLECAF Wemkele Mene reçu par le Président Tshisekedi


Par la Rédaction –CongoRassure

Le Président de la République et Président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi Tshilombo a reçu samedi 3 juillet, à la cité de l’Union africaine, le Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale (ZLECAF) M. Wemkele Mene.

L’échange entre les deux personnalités a consisté, à faire un état des lieux par rapport à l’avancement des négociations sur la ZLECAF et à déterminer les points essentiels pour permettre aux chefs d’Etat de se prononcer en toute connaissance de cause, a indiqué Wemkele Mene, secrétaire général de la ZLECAF.

Par ailleurs, il s’agissait également de discuter des processus susceptibles de faire évoluer les négociations censées faire progresser le commerce en Afrique, a ajouté l’hôte du Président Félix Tshisekedi.

Selon le Sud-Africain, Wemkele Mene, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi est prêt à contribuer efficacement, compte tenu de son statut actuel de président de l’Union africaine, à la réalisation des engagements pris par les Etats membres.

Les produits fabriqués en RDC concernés

Pour le ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa qui conduisait la délégation auprès du Président de la République, à laquelle participaient le directeur général de l’Office de gestion du multimodal (OGEFREM) Patient Sayiba et le président de l’UCCA, qui a joué un rôle majeur dans la mise en œuvre de la ZLECAF, a déclaré que la République Démocratique du Congo est déjà prête pour la bataille.

« Nous avons déjà mis en place le comité national de suivi de la ZLECAF, ce qui est aussi un pas en avant« , a déclaré Jean-Lucien Bussa, satisfait des avancées réalisées. « Nous avons déjà une liste de plus de 6 000 produits à libéraliser. 90 % des produits entrent directement dans le commerce. Parmi ces produits, 3% sont exclus, dont le ciment gris, l’huile de palme, etc, 7% de produits sensibles. Actuellement, la Direction générale des douanes et accises (DGDA) travaille sur les tarifs, ce qui permettra à la RDC d’être un meilleur exemple dans ce domaine qui est libre pour tout le continent africain« , a précisé Jean-Lucien Bussa.

Le secrétaire général de la ZLECAF, M. Wemkele Mene, a effectué une visite de travail dans la province du Haut-Katanga et celle de Kinshasa en avril dernier. Sa mission reste le même, aider les pays membres à mettre en œuvre l’accord et à remplir les obligations qui en découlent.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =