ActualitésSécurité

Tueries à Beni-Irumu : Le RCD-KML de Mbusa Nyamwisi va organiser une consultation avec les structures de base du parti

Ph: Kiro Tsongo
Congo Rassure Share

Tueries à Beni-Irumu : Le RCD-KML de Mbusa Nyamwisi va organiser une consultation avec les structures de base du parti


Le parti politique Rassemblement Congolais pour la Démocratie/Kisangani-Mouvement de Libération, RCD-KML, a annoncé jeudi 9, l’organisation d’une consultation au sein du parti dans un avenir relativement proche.

Le secrétariat général du parti de Mbusa Nyamwisi a déclaré que face à la situation sécuritaire qui prévaut dans la province du Nord-Kivu et de l’Ituri et après avoir enregistré les doléances et recommandations de certaines structures de base du parti, reflétant les sentiments d’un grand nombre de personnes concernées, le Conseil politique national s’est réuni mercredi dernier pour examiner les questions soulevées.

Selon le député national et secrétaire général du RCD-KML, Kiro Tsongo Grégoire, à l’issue de cette réunion, il a été décidé d’organiser dans les prochains jours une large consultation qui, a-t-il précisé, « impliquera toutes les structures de base du parti ».

L’élu de la ville de Beni, au Nord-Kivu, a par ailleurs souligné que la consultation annoncée permettra au parti, dont la base majeure se trouve dans la région de Beni-Lubero, d’adopter une position consensuelle sur les grandes questions de l’heure.

« Le Conseil politique national réitère l’engagement du parti à continuer à œuvrer pour le retour effectif de la paix à l’Est de la République et la consolidation du processus démocratique », a ajouté le secrétaire général du RCD-KML, dans son annonce. 

Inquiet de la recrudescence de l’insécurité dans la partie nord de la province du Nord-Kivu et une partie de l’Ituri, le RCD-KML avait appelé en janvier dernier toutes les institutions de la République à considérer la pacification de l’Est du pays et particulièrement de Beni, comme une urgence nationale nécessitant des solutions immédiates. Et à l’armée ainsi qu’à la mission de l’ONU, le parti de Mbusa Nyamwisi avait exhorté l’utilisation de tous les moyens à leur disposition pour arrêter le carnage.

Par Lwanzo Kasoki

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 × 19 =